Viewing entries in
Nouvelles

Comment Sydney m'a rendu plus sportive

Comment

Comment Sydney m'a rendu plus sportive

Sans hésitation, je n’ai jamais été aussi active physiquement et motivée pour le sport que maintenant. Cela fait maintenant trois ans que je vis à Sydney et beaucoup de choses ont changé pour moi - j’en ai même parlé dans un article dédié à mes trois ans en Australie. Un des changements principaux est vraiment mon degré d’activité.

Si vous n’êtes jamais venu à Sydney, vous comprendrez rapidement que cette ville magnifique est aussi très ouverte et les gens font beaucoup de sport à l'extérieur. Il y a aussi une culture du “beach body” assez importante surtout dans certains endroits de Sydney.  

Et après ces trois années, même si j’aimais déjà beaucoup le sport, j’ai vraiment réalisé que je voulais passer à l’étape supérieur et devenir plus forte, plus en forme et surtout une meilleure surfeuse ! Le surf m’a vraiment changé beaucoup et ma perspective sur le sport.

Découvrez ci-dessous cinq sports que j’ai vraiment adoptés - plus sérieusement du moins - dans ma routine depuis que je vis en Australie. Et j’espère que cela va vous inspirer aussi!

Photo de couverture par Darcie Collington @darcieec

1. Surfing baby!

Le surf a toujours été un but et rêve pour moi depuis très jeune mais malheureusement je n’ai jamais vécu près de plages avec des vagues correctes et je n’avais fait que quelques camps de plusieurs semaines en France. En déménageant en Australie, ma passion pour le surf a bien évidemment ressurgi et j’ai vraiment commencé à m’y mettre sérieusement il y a un an et demi. J’ai d’ailleurs écrit un blog sur comment commencer à surfer à Sydney.

Et jamais je n’aurais pensé que le surf me rapprocherait tellement de la nature, de mon corps et de mon esprit. Maintenant, je ne pourrais pas imaginer ma vie sans pouvoir surfer et j’aimerai tellement être dans l’eau plus souvent (si seulement les conditions étaient parfaites tous les jours…). Mais même si j’habite à seulement 20 minutes en voiture des plages où je peux surfer (sans bouchons), c’est plus difficile qu’on le pense d’y être tous les jours quand on travaille à temps plein dans la ville. Mais je suis hyper heureuse d’avoir l’opportunité d’y aller souvent et j’ai une envie féroce de m’améliorer pour un jour surfer des vagues géniales avec un super style.

Bondi to Coogee walk 

Bondi to Coogee walk 

 

2. Marches et randonnées à l’infini…  

Je me souviens de mes premières semaines à Sydney, j’étais vraiment impressionnée de toutes les randonnées à faire autour de la ville. Que ce soit une promenade au bord de l’eau pour 20 minutes, une heure de randonnée sur la côte avec des panoramas incroyables ou quatre heures de randonnée dans le bush et au coeur de la nature - il y a assez pour une décennie !

J’aime vraiment marcher parce que c’est super-facile et parfait pour découvrir les alentours, prendre des photos et juste apprécier la nature. Les randonnées les plus iconiques de Sydney comme Bondi to Coogee, Split to Manly ou la Heritage Walk in Vaucluse sont incontournables mais n’hésitez pas à explorer encore plus et essayer de nouvelles promenades. Découvrez ici 6 promenades à faire à Sydney. 

Biking the harbour bridge in Sydney for the first time. Now something I do every day!

Biking the harbour bridge in Sydney for the first time. Now something I do every day!

3. Aller au travail en vélo

Ceci est assez récent. Depuis que j’ai déménagé cet hiver juste au nord de Sydney, de l’autre côté du pont, et que mon job est dans la ville, j’ai décidé d’en finir ou presque avec les bus, et aller au travail en vélo! J’ai acheté un vélo chez 99 bikes à Enmore pour 200 dollars et j’étais prête! Le début était un peu dur car il y a beaucoup de collines (surtout au retour) mais depuis que je le fais régulièrement, c’est assez facile maintenant.

Je n’ai pas encore pu le faire pour cinq jours de suite car trop fatiguée parfois ou je dois être ailleurs après le boulot. Mais je mets environ 40 minutes au lieu de 30 minutes en bus donc pas trop mal et un super entraînement et c’est gratuit! Ce que je préfère c’est vraiment pédaler sur l’harbour bridge et passer dans des petites rues calmes à fond et me sentir libre et heureuse ! J’ai aussi vraiment vu une différence sur mon humeur au travail ainsi que ma productivité après quelques semaines aussi.

Je veux même rechercher plus de voies de vélo pour faire des balades les week-ends pour joindre le fun, l’exercice et l’exploration!

yoga-by-the-sea-sydney.JPG

4. Esprit zen avec le Yoga et Pilates

J’ai commencé le yoga et pilates quand j’étais aux USA comme j’avais des cours gratuits à l’université (je n’avais pas réalisé à quel point j’étais chanceuse à l’époque.) J’ai donc décidé de continuer une fois en Australie. Il y a TELLEMENT d’endroits pour faire ces deux sports ici c’est juste incroyable. Le prix n’est pas aussi fun par contre et cela peut être un peu cher parfois mais si vous trouvez un club que vous aimez bien, cela vaut bien le prix.

Il y a le yoga by the sea, acro yoga, yoga en haut de la tour de Sydney, même le yoga-bière  d’après ce que j’ai entendu haha. Mais j’aime juste l’esprit zen du yoga et de comment relax je suis après. Depuis que j’ai déménagé je n’ai pas eu l’occasion de trouver un club que j’aime mais je compte recommencer. Je sais qu’il existe aussi de super endroits gratuits comme la librairie bouddhiste de Camperdown - où j’allais quand j’ai déménagé à Sydney.

Et puis c’est toujours possible de juste mettre une vidéo sur youtube et en faire tranquillement à la maison ou dans le parc!

The Sydney Botanic Gardens - a nice place to run!

The Sydney Botanic Gardens - a nice place to run!

5. Courir avec des vues incroyables

Bon on va être honnêtes, courir est encore une lutte pour moi. Je n’ai jamais été bonne ou mauvaise mais j’ai du mal avec la sensation de lutte après courir pendant un bout de temps. Nager c’est mon truc, mais courir pas vraiment. Mais j’ai vraiment décidé de devenir meilleure en course et puis après tout, c’est fun et gratuit!

Et quand il y a autant de paysages magnifiques autour de Sydney, c’est dur de ne pas être tenté! Entre le Royal Botanic Garden, les suburbs de l’est (Rose Bay, Bondi Beach, Rushcutters Bay) et les northern beaches (Manly, Dee Why et compagnie…), on est servi ! Seul petit problème, la foule et les collines ! Certains endroits peuvent avoir beaucoup beaucoup de collines et du coup impossible de continuer à courir sans mourir un petit peu. Et certains endroits peuvent être très encombrés surtout lors d’une belle journée à Manly ou dans les jardins.  

IMG_2311.jpg

Si j’avais plus de temps, j’aimerais faire encore plus d'activités. J’adorerais joindre un club de voile, faire un entrainement de sauvetage en mer, prendre des cours de danse jazz ou classique à la Sydney Dance Company… J’ai beaucoup trop d’idées pour pas assez de temps malheureusement ! Donc pour le moment je continue le surf et de faire ce que j’aime.

Est-ce qu’une ville en particulier vous a poussé à faire plus d’exercice ? Est-ce que vous avez un sport en particulier que vous adorez pratiquer n’importe où dans le monde? Dites-moi tout!

 

Comment

Comment trois ans de vie en Australie m’ont (un peu) changée

9 Comments

Comment trois ans de vie en Australie m’ont (un peu) changée

Aujourd’hui est le 1100ème jour de ma vie en Australie - c’est à dire un peu plus de 3 ans ! J’ai du mal à croire à quel point le temps est passé rapidement depuis mon arrivée en septembre 2014, de tout ce que j’ai fait (ou pas) et aussi à quel point j’ai changé personnellement.

Je pense vraiment avoir réalisé ce changement lorsque que je suis rentrée pour quelques semaines en Europe en juin dernier. Je n’ai pas entièrement changé évidemment mais je pense que plusieurs aspects de ma vie et de ma personnalité ont changés. Bien sûr, cela est normal au fil des années mais déménager dans un nouveau pays peut aussi accélérer les choses ou les renforcer.

Je voulais donc partager avec vous mes pensées sur comment mon déménagement en Australie a eu un impact sur ma vie mais aussi je pense sur mon futur. Après tout, vivre à l’étranger n’est pas la chose la plus facile à faire mais certainement la plus fun !

kangaroos-kangaroo-valley.jpg

J’ai du m’adapter à une nouvelle façon de vivre

C’est assez évident, mais une fois ancré dans un nouveau pays, les habitudes changent vraiment. Je pense que mes principaux changements de ce côté-là ont vraiment été niveau nourriture. Même si j’ai encore gardé quelques habitudes françaises comme manger beaucoup de pain, mes goûts ont vraiment changés depuis que je suis partie de France. Mon principal changement est ma découverte de la cuisine asiatique en Australie. Nous avons beaucoup de chance à Sydney d’avoir accès à toutes sortes de nourritures et cultures si facilement. Oh et bien sûr, j’adore mon Vegemite sur mon pain maintenant!

biking-sydney.jpg

Sydney m’a rendue un peu plus sportive

J’ai toujours fait un peu de sport mais depuis que je vis à Sydney, je me sens plus motivée pour bouger. C’est une ville très portée sur l'extérieur et beaucoup de gens font énormément d’exercice donc cela encourage à s’y mettre. Pour mon experience, je suis hyper contente de pouvoir aller surfer presque chaque semaine, je peux aller au travail en vélo, je cours parfois et aussi fait du yoga (si seulement c’était un peu moins cher par contre !) Et il y a plein d’autres sports à faire ou clubs à joindre ici qu’il n’y a vraiment aucune excuse pour ne pas s’y mettre ! Et puis c’est aussi un super moyen de rencontrer de nouvelles personnes.

Photo par  Darcie Collington

Je ne suis plus aussi fêtarde qu’avant

J’ai bien fait la fête quand j’étais étudiante surtout et même en arrivant à Sydney, je sortais toujours un peu mais au fur et à mesure cela a diminué et en fait je ne sors quasiment plus maintenant. J’imagine que le fait que je grandisse et m’assagis (ou pas haha) joue un peu aussi et que la priorité est plus de passer un bon weekend après une dure semaine de travail !

Evidemment, j’adore prendre un verre avec des amis et passer une bonne soirée mais vous me verrez rarement debout après minuit ou 2 heures du matin max. Pourquoi ? Parce que je pense qu’il y a tellement plus à faire la journée à Sydney ! J’aime bien me réveiller fraîche le matin, tôt si je vais surfer, partir à l’aventure, ou juste être relax, voir des amis, etc… Je ne m’amuse plus autant le soir.

Et soyons honnêtes, Sydney n’est pas vraiment l’endroit idéal pour sortir entre les lois qui empêchent l’entrée dans les bars après 1h du matin, plein de règles hyper strictes qui empêchent de s’amuser, plein d’endroits qui sont sympas mais pas fous non plus et surtout tellement de barman et personnes de la sécurité qui sont souvent assez désagréables ou carrément malpolis. Quand je suis revenue en Europe ou même quand j’ai fait la fête à Melbourne, j’ai vu l’énorme différence et ai passée des super soirées !

sydney-royal-national-park.jpg

Vivre en Australie me fait apprécier la nature et ses alentours encore plus

Quand je vivais en France, je trouve que j’étais un peu trop habituée à mes alentours et ne faisait pas vraiment attention à la beauté de mon pays et tous les endroits à visiter.  J’aurais aimé explorer encore plus plutôt que de visiter ce que je connaissais déjà. (j’étais étudiante aussi et donc je n’avais pas non plus une tonne d’argent pour voyager !)

Mais depuis que j’ai déménagé à Sydney, j’ai vraiment réalisé à quel point la nature est précieuse et belle ici ainsi que tout ce qu’il y à faire (et gratuitement souvent !) et surtout à quel point il ne faut pas prendre pour acquis toute cette beauté. Il n’y a rien de plus gratifiant que de découvrir un nouvel endroit comme un parc national ou se promener sur une belle plage.

Et ce qui est génial ici c’est que après le travail la semaine dans la ville, la nature et les espaces verts sont à quelques minutes le weekend ! Donc le weekend, je préfère vraiment y être au coeur ainsi que partir en road trip ou exploration.

Photo par  Darcie Collington

Vivre à Sydney et en Australie m’a aussi fait dépenser beaucoup plus d’argent

Vivre ici n’est pas donné. Et les salaires peuvent être bons mais le loyer est aussi hyper élevé. Peut-être aussi le fait de ne plus être étudiante depuis plusieurs années maintenant me donne plus de liberté de dépenses mais tout de même, vivre à Sydney me fait plus dépenser par moment.

Aussi voyager en Australie peut coûter cher. Il y a des moyens de ne pas trop dépenser comme voyager et dormir dans un van, dormir dans les auberges de jeunesse, et ne faire que des activités gratuites. Mais si vous voulez partir un peu plus loin, les billets d’avion ne sont pas toujours donnés, les hotels sont aussi plus cher qu’il ne devraient l’être (surtout en haute saison) et les activités en plus peuvent encore en rajouter. Mais bon, cela vaut quand même le coup !

Enfin, vivre en Australie me fait aussi réfléchir sur le genre de vie que je veux

Maintenant que je vis aussi proche de la nature et de l’océan, cela a eu un impact sur moi et me fait réfléchir tous les jours sur ce qui est important dans ma vie et quelles sont mes prioritées. Je pense que le surf a eu un impact encore plus grand sur moi également (et je l’ai toujours su) donc je ne peux plus m’imaginer vivre dans une ville où je n’ai pas l’occasion d’aller surfer. Et c’est pareil pour explorer, j’adore la ville de Sydney mais j’adore aussi m’échapper et découvrir ou redécouvrir certains endroits. Et ces deux aspects de ma vie sont maintenant hyper importants pour moi, je ne pense pas pouvoir m’en séparer, du tout. Cela fait une grande différence pour le genre de future vie que je veux vivre: proche de la nature, avec une bonne balance entre travail, surf et découverte et surtout avec plein de choses à faire !

Et parfois je me demande si en étant restée à Paris, si mes envies et ma vie seraient aussi différentes ? Je sais que je ne serais pas restée de tout façon, j’adore Paris pour visiter mais pas pour vivre. Mais si je vivais dans une autre ville quelque part dans le monde ? En tout cas, je sais que Sydney, c’est ma maison maintenant et j’ai hâte de voir à nouveau ce que le futur me réserve dans cette ville magnifique.

Et vous, est ce que vivre à l’étranger vous a changé un peu? Ou est ce que même de vivre dans le même pays  ou en voyageant vous avez vu quelques changement? Racontez-moi tout, j’ai hâte de lire votre histoire !

Si vous voulez en lire plus, j’ai aussi écris un bilan de mes deux ans en Australie l'année dernière ainsi que ma première année en Australie!
 

sydney-south-stanwell-tops.jpg

9 Comments

Comment survivre aux vols long courriers

Comment

Comment survivre aux vols long courriers

Depuis que je vis en Australie, je commence à devenir spécialiste des vols long courriers. Etant française, j'ai fait de nombreux voyages aller retour depuis l’Europe et donc de nombreuses heures, journées et nuits dans un avion.

Enfin, spécialiste en théorie, car je lutte parfois pour survivre à ces interminables heures de vol, de transferts, d'attente et d'épuisement.

Cependant, depuis quelques mois, j'ai décidé de m'améliorer sur ce point, et ce pour plusieurs raisons: la nécessité de maximiser mon temps, pour être en forme dès l’arrivée et juste le besoin d’arrêter de me dire que “ça va le faire de toute façon”.

Lorsque j’étais ado ou étudiante, je m’en fichais totalement de mon état de fatigue à l’arrivée. Mais étant maintenant dans la vie active et sans vraiment une seconde de répi, il n’y a rien de pire pour moi que de ne pas fermer l’oeil du vol et d’arriver aussi vivante qu'un zombie dans un nouveau lieu ou à la maison.

Pour vous dire, la première fois que j'ai visité l'Australie quand j'avais 15 ans, je n’avais absolument pas dormi pendant les deux vols de nuit de 12 heures. Inutile de vous dire que sur mon troisième vol de Sydney à Cairns et dès que je suis arrivé à Cairns, je me sentais hyper mal. Croyez-moi; dix ans plus tard, je me souviens encore de ce sentiment de malaise horrible.

Mon escale a Seoul entre l'Australie et l'Europe.

Mon escale a Seoul entre l'Australie et l'Europe.

J'ai donc décidé de mettre un terme à l'improvisation lors des vols long courriers et d'entrer en mode "stratégie". Ce n'est pas souvent que j'ai plusieurs heures devant moi pour me détendre, travailler un peu, manger et dormir, alors pourquoi ne pas les utiliser? Voici mes idées et conseils:

Créez un plan basé sur votre destination

Selon l'endroit où vous vous arrêtez et où vous allez, créez un plan pour savoir quand vous devez être réveillé ou endormi pour maximiser votre énergie à l’arrivée et réduire le décalage horaire.

Astuce: mettez votre montre à l’heure de votre destination afin d'être psychologiquement dans le bon fuseau horaire et ainsi régler votre temps de vol selon ces horaires si possible.

Dormez autant que possible dans chaque avion

Ne passez vraiment pas à côté de la partie sommeil. Même si ce n'est pas long ou que vous ne dormez pas complètement, c'est mieux que rien. Et cela vous sauvera à l’arrivée.

Astuce: choisissez le siège que vous préférez avant le vol - avoir un siège près de la fenêtre vous donne plus d'options pour poser votre tête sur la paroi du mur alors que le siège de l'allée mieux pour étaler les jambes et se lever pour faire de l'exercice. Prenez un masque pour éviter trop de lumière et des bouchons d'oreille ou les écouteurs antibruit pour un environnement plus calme.

Faites une escale longue si possible

J'ai enfin essayé cette stratégie cette année et cela a fait une énorme différence. Je me suis arrêtée à Séoul pendant 20 heures entre Sydney et Londres et même si j'ai fait du tourisme, j'ai très bien dormi pendant 5 heures consécutives dans un hôtel et cela a fait toute la différence. J'étais fatigué pendant la journée, mais ce n'était pas le même genre de fatigue et je n'ai pas du tout ressenti le décalage horaire en arrivant en Europe.

Astuce: Si vous avez l'opportunité, je recommande vivement une ou deux nuits en Asie ou au Moyen-Orient entre l’Australie et L’Europe pour combiner le repos et le tourisme entre deux longs vols! Cela fonctionne aussi pour d'autres types de destinations suivant la durée de votre vol.

La vie facile dans l'avion

Être à l'aise dans un avion est clé pour se détendre. Nous savons tous à quel point on peut être serré en classe économique (chanceux si vous êtes en classe affaire!), Mieux vaut donc porter de bons vêtements, avoir tous les divertissements et autres gadgets à porter de main pour plus de facilité.

Astuce: Buvez de l'eau, de l'eau et de l'eau! Je n'aime pas beaucoup boire de l'alcool dans les avions - sauf s'il s'agit d'un vol de jour, que le champagne coule et que le vol n'est pas trop long, haha - certes cela peut vous endormir, mais c'est surtout une source de déshydratation et de fatigue.

Obtenez des informations sur votre aéroport de correspondance

Il est si précieux de connaître certains détails sur votre aéroport de transfert comme si vous pouvez prendre une douche gratuite entre les vols, ou vous détendre en paix dans un salon spécial, ou découvrir la culture du pays directement depuis l'aéroport!

Astuce: J'ai trouvé ce site Sleeping in Airports et il y a des informations très précieuses sur de nombreux aéroports. Cela vaut la peine de fzire quelques recherches avant votre départ!

Et enfin, prenez le temps de vous détendre

Vous avez quelques heures devant vous, donc profitez-en et détendez-vous! Vous arriverez plus vite que vous ne le pensez et félicitations, vous avez survécu!

Astuce: dans notre monde toujours connecté, il n’y a parfois qu’un vol pour nous sortir des réseaux sociaux et d'Internet. Alors, profitez de ces quelques heures “off” et regardez ce film que vous avez toujours voulu voir ou finissez ce livre qui traîne depuis trois mois.

Quelles sont vos stratégies pour survivre aux vols long-courriers? Dites-moi et j’essayerai!

Comment

Comment planifier autour des vacances australiennes en 2017

Comment

Comment planifier autour des vacances australiennes en 2017

La première résolution de 2017? Prendre ses vacances! Et quand je dis vacances, je pense voyages évidemment! Malheureusement, nous n’avons pas tous la chance de pouvoir voyager dès que l’envie nous prend. Moi-même, bien que j'essaie de voyager autant que je peux en Australie ou dans le monde, je travaille à plein temps et je dois donc me débrouiller avec quatre semaines de vacances (ce qui est tout de même plus qu'aux Etats-Unis avec seulement deux semaines mais encore moins que la France avec cinq à six semaines !) Cependant, pas besoin de paniquer car avec un peu de stratégie et connaître les bons endroits en Australie ou dans le monde - OUI il est possible de se prendre de vraies vacances et d'éviter le burn-out au travail!

Faisons le calcul, il y a:

  • 52 samedis en 2017
  • 53 Dimanches en 2017
  • 4 semaines de vacances = 20 jours de congé
  • Une moyenne de 9 jours fériés

Donc cela vous laisse avec plus de 100 jours de week-end (qui a dit que les vacances ne pouvaient pas durer le temps d’un week-end?) Et à cela s’ajoutent près de 30 jours de congé autour des jours fériés combinés avec ceux du travail. Incroyable, non?

Moi, personnellement, je prends seulement deux jours de congé autour du week-end de Pâques pour aller à San Francisco cette année! Combiné avec le travail hors site, je peux partir pour une semaine entière à l'étranger! Je fais une chose similaire en allant en Europe en Juin / Juillet - si parfait pour se détendre et ne pas épuiser toutes les possibilités de vacances.

Alors, où aller maintenant? Heureusement pour nous; voyageurs, Health and Fitness Travel, une entreprise mondiale de voyage de bien-être de luxe à calculer comment profiter au maximum des jours fériés en Australie et profiter de vacances reposantes! Voir les suggestions suivies avec une infographie ci-dessous:

Australia Day Weekend: Australie ou Bali

Prenez 2 jours de congé pour un séjour de 4 jours Congés: 25 et 27 janvier Jours fériés: 26 janvier Votre séjour: du 25 au 28 janvier Où aller: Lamarche des douze apôtres

L'emblématique Great Ocean Road est certainement l'un des plus beaux endroits que j’ai visité en Australie ! Il y a aussi une emblématique ‘Twelve Apostles Walk’ dont vous pouvez faire l'expérience: une randonnée de 56 kilomètres sur 4 jours à travers la dernière moitié de la Great Ocean Walk. Le parcours parfait  pour garder la forme et découvrir la flore et la faune diversifiée et dynamique de la région ainsi que d'apprendre sur l’histoire locale de la terre et la mer.

OU une retraite lifestyle à Bali

Vivant en Australie, Bali est vraiment accessible par son prix et sa proximité. À seulement 6 heures et 30 minutes de Sydney ou 3 heures et 45 minutes de Perth, Bali est un bon pari pour passer de belles vacances lorsque vous avez un temps limité et de retrouver votre calme avec des séances de yoga ou vous faire dorloter avec quelques traitements de spa.

Great Ocean Road
Great Ocean Road

Week-end de Pâques jusqu’à ANZAC day: Vietnam ou Sainte-Lucie

Prenez 8 jours de congé pour un séjour de 16 jours Congés annuels: 18 à 21, 24 et 26 au 28 avril Jours fériés: 14, 17, 25 avril Vos vacances: 14 au 29 avril

Où aller: Vietnam

J'ai découvert le Vietnam pour la première fois en 2014 et j'ai totalement adoré. C'était une magnifique découverte culinaire et culturelle pour moi que je serais tellement heureuse d'y retourner. De la spectaculaire Ha Long Bay dans le nord au Delta Mekong dans le sud, il y a tellement de choses à voir. Il y a aussi de nombreux endroits pour se refaire une santé avec plein de traitements spa ou des activités holistiques comme le yoga et la méditation.

OU Les Caraïbes, Sainte-Lucie et Martinique

Les Caraïbes sont un petit paradis sur terre. Tant d'îles et autant de possibilités. L’une d’entre elles est particulièrement belle et relaxante: Sainte-Lucie. J’y suis allée il y a très longtemps donc malheureusement mes souvenirs ne sont pas très précis mais la prochaine fois j’aimerais bien me faire de belles promenades dans les pitons ou profiter de quelques spas! A proximité, la Martinique est une île française tout aussi magnifique et parfaite pour recharger ses batteries. Je me souviens de son côté relaxant et reposant que ce soit au bord de la mer ou dans l’intérieur de l’île.

Hanoi Vietnam
Hanoi Vietnam

La pause Noël: Inde ou Suisse

Prenez 7 jours de congé pour un séjour de 14 jours Congés annuels: du 27 au 29 décembre et du 2 au 5 janvier Jours fériés: 25 au 26 décembre et 1er janvier Votre séjour: du 23 décembre au 5 janvier

Où aller: L'Inde

J'aime passer Noël en Australie, mais je ne dirais pas non à une petite escapade en Inde ! Malheureusement il y a tellement de choses à découvrir que quelques semaines ne suffisent pas.  Se concentrer sur une seule région et la découvrir en profondeur peut être un bon moyen pour bien découvrir et profiter: J'ai adoré mon séjour là-bas il y a maintenant presque 10 ans quand j'ai découvert la région du Rajasthan.

OU la Suisse et la belle Gstaad

La Suisse est un lieu magique pour un Noël vraiment blanc. J’en ai fait aussi l'expérience lorsque j’étais plus jeune à passer mes noëls à la montagne et à chaque fois, la magie était présente. Gstaad est également unique en son genre, étant l'une des meilleures et plus luxueuses stations de ski en Europe. Faites ski le matin et Spa l'après-midi! Assurez-vous juste que votre porte-monnaie est prêt car Gstaad n'est pas bon marché (ni la Suisse de toute façon!) mais certainement l'expérience d'une vie.

Donc les vacances en 2017 c’est facile à organiser si vous vivez en Australie! Il y a tellement de choses que vous pouvez faire! Et n'oubliez pas que vous n'avez pas besoin de partir à l’autre bout du monde ou de dépenser des tonnes d'argent pour passer de bonnes vacances. Parfois à quelques heures de chez soi on peut aussi trouver un petit paradis pour ne serait-ce qu’une journée!

Alors quels sont vos plans pour 2017?

Infographic Wellness Travel
Infographic Wellness Travel

Comment

Le Guide de Noël Voyage 2016 avec des Marques Australiennes

Comment

Le Guide de Noël Voyage 2016 avec des Marques Australiennes

Christmas-cover.jpg

Pour ce Guide de Noël Voyage 2016, j’ai sélectionné 12 super marques australiennes pour le voyageur, l’exploreur, l'aventurier et les amoureux des extérieurs!

Croyez-le ou non, il ne reste que trois semaines jusqu’à Noël! Cette année va déjà être mon troisième Noël en Australie, donc mon troisième Noël en été! Je m'y habitue, mais c’est toujours un peu bizarre d’avoir aussi chaud le jour de Noël.

A Noël je suis pourtant toujours aussi dernière minute et pas organisée donc j’ai décidé cette année de sélectionner les meilleurs produits de marques australiennes. J'espère que cette liste vous inspirera à voyager et surtout gâter vos proches

christmas-gift-guide-2016
christmas-gift-guide-2016

1. The Scrubba wash Bag

Partir à l’aventure est amusant, jusqu'à ce que vous vous retrouvez sans un seul vêtement propre et que vous cherchez désespérément où les laver. En camping ou dans la nature, cela est encore plus difficile. C'est ce que Ash Newlan a compris en 2010 lorsqu’il a fondé le Scrubba Bag après avoir voyagé en Afrique pour monter le Kilimandjaro avec un compagnon. Le Scrubba Bag est une machine à laver de poche qui permet aux voyageurs de laver leurs vêtements n'importe où et à tout moment. Il est super léger (145 grammes) et ne nécessite rien d'autre que juste un peu d'eau. Il peut également être utilisé comme un sac ou un coussin!

Vous pouvez trouver le Scrubba Bag ici pour AUD 64.95$ + livraison gratuite AUS ou USD 554 + livraison gratuite aux États-Unis.

scrubba
scrubba

2. The Travel Bra  

Pour toutes les femmes, cela pourrait être l'un des cadeaux les plus utiles! Créé en 2015 par Dr Annie Holden, The Travel Bra est l'alternative pour les femmes voyageant seules et ne voulant pas du bon vieux sac banane. Annie voulait se sentir en sécurité et à l'aise quand elle voyageait, en particulier dans les moments où elle devait transporter de l'argent ou dans des endroits où il était conseillé de cacher son passeport.

Fabriqué à partir de coton biologique et de bambou, le Travel Bra a de multiples poches pour carte de crédit, passeport, argent et mini-poches en bandoulière pour bagues et objets de valeur. Sachant que plein de fois je ne savais pas où mettre mes propres affaires, cela est très pratique.

The Travel Bra peut être trouvé ici au prix de 59,99 AUD $. Alternativement pour les hommes, il ya aussi le boxer de voyage.

purlingbrook-1
purlingbrook-1

3. The Kathmandu Backpack + Microfibre Quick-Dry Towel Combo

Fondé en 1987 à Melbourne, Kathmandu est probablement l'une des marques australiennes les plus connues. Kathmandu crée de superbes vêtements et accessoires pour les explorateurs, les aventuriers, les voyageurs et surtout les amoureux du plein air. Le Wayfarer Pack est un sac à dos de 25 L combiné avec un style utilitaire. En outre, la serviette séchage rapide microfibre à rayures bleues est facile à transporter sur la route et surtout légère.

Vous pouvez trouver le sac Wayfarer en gris pour un prix réduit de 108,98$ et la grande serviette microfibre à séchage rapide pour 39,98$.

kathmandu
kathmandu

4. The Frank Green Smart Bottle

Cet accessoire made in Australia est idéal pour rester hydraté sur un road trip ou voyage. C’est aussi avec une conscience environnementale que cet accessoire est créé: Frank Green veut pour motiver les consommateurs à vivre plus durablement et réduire les déchets inutiles. Pas toujours facile lorsque vous voyagez à l'étranger, mais certainement réalisable lorsque vous êtes en vacances dans votre pays! Avec un bouton intelligent, la SmartBottle s'ouvre et se ferme avec un couvercle résistant aux déversements. Elle est également sans BPA et non toxique. Sans oublier que les couleurs sont super fun!

La SmartBottle est disponible ici pour 34,95$.

frankgreen
frankgreen

5. The Honeybell Waterwear UPF50+ Shirt-Dress

La fondatrice de Honeybell Waterwear, Annaliese, voulait créer un vêtement qui protégeait du soleil, soit confortable, en matière aussi pratique qu’un maillot de bain et surtout tendance. Cela est tout ce dont vous avez besoin lorsque vous voyagez dans des endroits chauds et ensoleillés comme en Australie. Fabriquée avec un tissu léger, à séchage rapide et respirant, certifiée protection UPF 50+, la robe Honeybell Waterwear bloque 98% des rayons UVA / UVB nuisibles du soleil. Et comme on se sent comme dans un maillot, c'est également plutôt pratique pour un plongeon rapide dans une cascade quelque part et si vous n’avez pas de maillot de bain disponible.

La robe-chemise Honeybell Waterwear peut être trouvée ici pour 139$.

honeybell
honeybell

6. The Regal Ultramarine Picnic Rug by Wandering Folk

Conçu localement à Tamarama, Sydney et né dans un voyage de camping très boueux, ce tapis de voyage avec de nombreuses nuances de bleu est le parfait compagnon pour un pique-nique improvisé. Etant fan de road trip, un tapis, ou rug en anglais, est toujours un must pour une pause sur le chemin ou à destination. Pesant 2 kilos, le Regal Ultramarine est fait d’une toile imperméable pour vous garder au sec du sol humide. Il est aussi orné de mini guirlandes faites à la main dans chaque coin ainsi et une sangle tissée, de sorte que vous pouvez transporter votre tapis pour chaque voyage.

Vous pouvez obtenir le Regal Ultramarine Picnic Rug sur le site de Wandering Folk ici à partir de 180$ + expédition gratuite en Australie. La taille est de 164cm x 147cm.

ultramarine
ultramarine

7. A’OK Espadrilles

Vous pensez, pourquoi des espadrilles dans un guide de cadeaux pour les voyageurs? Eh bien pour moi, c’est l'une des paires de chaussures les plus utiles à porter en voyage. Elles sont super légères, très faciles à transporter et super confortable tout en restant élégantes jour et nuit. La marque australienne A'OK a lancé en 2014 sa propre version de la chaussure traditionnelle  de St Tropez, France. Les espadrilles A'OK rappellent l'esprit éternel de l'été avec une touche élégante et chic pour chaque occasion. Nous ne savons jamais ce qui peut arriver en voyage! Chaque chaussure est créée avec de la toile et une semelle intérieure faite de corde. Pour la durabilité, la semelle extérieure est en caoutchouc.

Vous pouvez obtenir les espadrilles A'OK ici pour 29,99$ dans de nombreuses couleurs!

aok_blue
aok_blue

8. The Australian Made Scarf by Love Merino

Originaire d'une ferme familiale à Wellington, dans l'ouest des Nouvelle Galles du Sud, Love Merino crée des écharpes magnifiques et 100% laine superfine Merino. Légères d'environ 180 grammes et d'une taille de 2m x 45 cm, ces écharpes sont l'accessoire de voyage parfait pour les avions froids et la climatisation. J’attrape tellement facilement un mal de gorge en voyage donc j'apporte toujours une avec moi. Encore mieux, les écharpes sont en édition limitée et peuvent être retracées directement au troupeau de la ferme. LoveMerino a également adopté la philosophie «slow fashion» en travaillant à petite échelle avec des fabricants australiens (Woolerina), des artistes (Manuela Strano) et des maisons de design (Publisher Textiles et Shibori) pour produire des pièces en édition limitée inspirées de la terre qu'ils adorent.

Vous pouvez trouver différentes couleurs et styles de 170 à 190 dollars sur le site Love Merino. La Paper Daisy Scarf est ma préférée!

merino
merino

9. Paper Planes earing by Fairina Cheng Jewelry

Fabriquées à Sydney par la joaillière, Fairina Cheng, les boucles d'oreilles Paper Planes s'inspirent des histoires de voyage et de l'envie de voyager. Fabriqué en argent sterling massif ou or massif de 9 carats, leur forme simple et géométrique rappelle les contes de voyage et les cartes postales envoyées de l'autre côté du globe.

Lorsque je voyage, j’apporte toujours une seule paire pour rester élégante tout en étant pratique. Un ensemble de boucles d'oreilles si rêveuses est parfait pour des voyages heureux.

Vous pouvez retrouver les boucles d'oreilles en argent pour 95$ ici ou en rose / or  pour 329$ ici.

silver-paper-planes
silver-paper-planes

10. The Cord Roll by Afternoon with Albert

Fondateur de Afternoon with Albert et pilote Qantas, Shane Thompson s’est inspiré de ses expériences de voyage et ses déplacements fréquents autour du globe pour concevoir un accessoire pratique et esthétique. Nous avons tous connu le chaos de la gestion des câbles pour le téléphone et écouteurs malheureusement. Des heures perdues à démêler tout ça.

Le cordon rouleau est un moyen simple de garder les câbles et toute autre nécessités en toute sécurité et organisé dans un endroit facile à trouver. Le rouleau de cordon est disponible en trois couleurs, Jet Black, Tan et French Grey et s'insère dans les poches de vestes, jeans, sacs à dos ou sacs à main. Ils sont également faits de cuir tanné végétal.

Le Cord Roll est disponible en trois couleurs pour 75$ chacun.

DCIM100GOPROGOPR0178.
DCIM100GOPROGOPR0178.

11. Adventure Travel Turkish Towels by Sandy Cove Trading Company

Créé par les cofondateurs australiens de Sandy Cove, Phoebe et Duncan, en 2014, les serviettes  de voyage turques sont parfaites pour apprécier ses vacances ensoleillées. Légères  et facilement compressibles, les serviettes sont disponibles dans de nombreuses couleurs et sont assez larges pour une pause sur la plage ou un pique-nique dans un parc de la ville. Vous pouvez aussi les porter comme un sarong! Sandy Cove verse également 10% de tous ses bénéfices à des organismes de bienfaisances humanitaires et environnementaux. L'Adventure Travel - Turkish Towels est fabriquée en 100% coton, très absorbante, légère et à séchage rapide.

Vous pouvez acheter les serviettes turques d'aventure dans beaucoup de couleurs sur le site de Sandy Cove pour 42.95$ + livraison gratuite en Australie et aussi livraison gratuite pour plus de 100$ internationalement.

sandycovelookbook9
sandycovelookbook9

12. The Harlequin Belle Triangle Shoulder Bag

Vous avez maintenant sûrement compris que je suis une fan d’accessoires légers et pratiques! Le Harlequin Belle Triangle Shoulder Bag fait juste ça. Fondée en 2013 par Kellie, Harlequin Belle est une marque Aussie créant tous les types de produits en cuir ainsi que ce sac léger. Aux multiples utilisations, il permet de transporter sans soucis les produits de plage, la nourriture, les livres ou tout autre chose que vous porteriez. Il est fabriqué à partir de tissu cru avec une poignée en cuir souple. Sans oublier que si vous achetez un produit en cuir par Harlequin Belle, vous obtiendrez celui-ci gratuitement.

Vous pouvez obtenir le sac Triangle Shoulder pour 39$, sa taille est de 60cm de largeur et 65cm de hauteur.

harlequin-belle
harlequin-belle

Happy Christmas shopping!

Comment

Découvrez ma nouvelle chaine Youtube !

Comment

Découvrez ma nouvelle chaine Youtube !

youtube.jpg

Et les surprises continuent! Après le début de mon concours samedi dernier (participez ici, vous pouvez gagner des prix cool jusqu'au dimanche 24 Avril) voici maintenant le lancement de ma nouvelle chaîne Youtube! 

Je dois avouer que je suis un peu nerveuse de lancer ce nouveau projet mais aussi super contnete! Sur cette chaine, mon objectif est de partager des vidéos au style documentaire sur Sydney, l'Australie et le monde entier! Je veux partager avec vous des découvertes et des aventures cool, avec un coup d'oeil dans les coulisses!

Alors, qu'allez vous voir sur cette chaîne?

Il va y avoir beaucoup de vidéos sur Sydney et ses environs. Je vais essayer de vous montrer comment je photographie, où je voyage et combien il est facile d'échapper de notre propre ville!

Je vais en Nouvelle-Zélande dans environ un mois donc ce sera aussi super pour moi car je suis sûr que je vais avoir beaucoup de contenu à partager avec vous!

Donc, ne perdez pas de temps, jetez un oeil à ma première vidéo et abonnez vous à ma nouvelle chaîne Youtube The Frenchie escapes!

 

 

 

Comment

Joyeux anniversaire The Frenchie Escapes

Comment

Joyeux anniversaire The Frenchie Escapes

1yeargiveaway.jpg

16 Avril 2015: c’est avec sur-excitation, peur et joie que je partageai pour la première fois mon nouveau projet et un blog The Frenchie Escapes.

C’est une idée de longue date, sur laquelle je travaillais depuis plusieurs mois jusqu’à que je sois contente de pouvoir la partager avec le monde entier.

The Frenchie c’est maintenant depuis plus d’un an avec plus de 40 articles en anglais et en français, quelques centaines de photographies et certainement des milliers d'heures de travail.Je suis tellement reconnaissante et heureuse que cela fasse déjà un an et une année pleine de bonnes choses. Je dois avouer que tout cela prendre du temps, souvent tard le soir ou tôt le matin à côté d’un travail à temps plein que j’adore aussi mais cela vaut la peine quand on aime ce que l’on fait!Mes moments préférés ont été définitivement de toujours trouver de nouvelles idées, de poursuivre de nouvelles aventures, de rencontrer de nouvelles personnes et plus que jamais partager ce que l’Australie peut offrir.Voici un petit top 3 des articles les plus aimés: 1. S’échapper de Sydney, le Top 10

2. Vivid Sydney à travers l’objectif de The Frenchie

3. Visite à Sydney: les incontournables

Alors, quoi de neuf pour 2016?Beaucoup de choses! Mon cerveau est littéralement plein d'idées et il a du mal à coopérer! Je prévois de faire de nombreuses nouvelles aventures, maintenant je que j'ai une voiture, il est beaucoup plus facile de sortir de Sydney et explorer les environs et les Nouvelles Galles du Sud. Avec un total de 809 444 mètres carrés, j’ai de quoi explorer!Je veux comme toujours partager des belles photographies et pleines d’inspiration. Jour après jour, je me mets de nouveaux défis et essaye de faire mieux et plus fort. Espérons que mon prochain gros achat sera un objectif zoom et peut-être une coque sous-marine pour mon appareil photo (Je dois bien economiser là!)Enfin, mon nouveau grand projet est ma nouvelle chaîne YouTube! Je suis déjà sur Vimeo où j’aime partager mes voyages et découvertes - d'une manière plus artistique - mais cette nouvelle chaîne YouTube sera pour moi l'occasion de montrer un peu plus de moi-même, dans les coulisses et dans l'action des aventures et de la photographie avec je l’espère -  style documentaire . C’est très nouveau pour moi et je ne suis même pas sûre de ce que je fais mais j’espère que vous allez apprécier ces vidéos.

Restez dans les parages car beaucoup de nouvelles choses vont venir (notamment un beau voyage dont je rêve depuis longtemps!) et surtout n’oubliez pas le concours qui est possible jusqu’à Dimanche! Vous avez une bonne chance de gagner quelque chose alors essayez :) The Frenchie Escapes GiveAway X Claire Tincey Design X Sandy Cove Trading Company

Vous pouvez gagner l'un de ces 3 prix:- Une aquarelle A3 carte du monde toile- Une serviette de voyageur "nautique"- Une photographie toile de Bondi Icebergs à la plage de BondiN’hésitez à commenter ou vous savez, juste me dire joyeux anniversaire :)

sunrisethankyou
sunrisethankyou

Comment

Nominée au Liebster Award: Mon Interview

Comment

Nominée au Liebster Award: Mon Interview

Liebster-Awards.jpg

C’est avec surprise que j’ai récemment découvert que j’étais nominée au Liebster Award ! Tout nouveau pour moi mais au concept vraiment sympa: nominer des blogs assez récents pour les faire connaîtres!

Merci à Sounds of Adventurespour m’avoir nominée et de m'avoir poser quelques questions ce que je suis sure vous en fera savoir plus sur moi.  

Voici donc une presentation en 11 points,  mes 11 reponses sur les questions et la nomination de 11 nouveaux blogs!

12370859_10153877875333159_6216167744703017658_o
12370859_10153877875333159_6216167744703017658_o

En voici un peu plus sur moi:

  1. Je suis française mais je vis maintenant à Sydney avec mon partneraire Australien depuis 1 an et demi et je ne compte pas rentrer!
  2. Je suis passionée d’aventures et de voyages, j’ai visité plus de 46 pays (en partie grâce à mes parents!)
  3. J’ai pris l’avion pour la première fois à 3 mois pour aller en Corse
  4. Mon top de pays que j’ai adoré sont les Etats-Unis, l’Argentine, le Brésil, le Vietnam et le Canada.
  5. J’ai appris l’anglais dans une famille irlandaise et aussi américaine en était adolescente et j’ai fais un échange de 6 mois au Etats-Unis à University of North Carolina à Asheville durant mes études. C'est là où j'ai rencontré mon partenaire. 
  6. Je suis accro à la photographie et au surf. Des fois, j’allie les deux ensemble!
  7. J’ai acheté ma première voiture il y a 5 mois et je l'adore! La voiture parfaite pour un road trip.
  8. En vrai française, je ne peux me passer de pain!
  9. Je travaille dans les relations médias et je fais aussi du design graphique dans mon travail! J’adore tout ce qui est créatif.
  10. J’ai fait de la musique pendant 10 ans, flûte traversière et guitare, mais j’ai surement tout oublié! Cependant je suis totalement accro à la musique toujours et j'adore aller voir des concerts.
  11. Mon réseau social préféré est instagram! Grâce à ça j’ai rencontré des personnes fabuleuses et avec le même amour pour la photographie. Suivez moi à @thefrenchieescapes
Loved my time at UNCA college and the Blue Ridge Parkway in North Carolina, USA.
Loved my time at UNCA college and the Blue Ridge Parkway in North Carolina, USA.

Mes expériences de voyages:

Quel est ton meilleur souvenir de voyage ? 

Je pense avoir découvert le Taj Mahal en Inde au lever du soleil quand j’avais 13 ans. J’étais vraiment impressionée par la beauté des lieux et le lever de soleil a rendu cela encore plus magique!

Picture I took with my very own camera when 14 years old!
Picture I took with my very own camera when 14 years old!

 Ton endroit préféré ?

Est ce que ça compte si je dis Sydney?? Maintenant que j’y vis, j’aime cette ville de plus en plus chaque jour malgré ses quelques défaults! Si ce ne serait pas Sydney, je pense Vancouver! J’ai totalement adoré cette ville quand je l’ai visitée en 2010.

Dans quel pays la barrière de la langue a été la plus gênante ?

Je n’ai jamais trop eu de difficultés comme je parle anglais et j’ai toujours réussi à trouver quelqu’un qui pouvait me renseigner. Cependant j’ai eu une experience assez drôle quand j’avais 15 ans. J’ai passé une semaine dans une famille d’amis qui étaient belges du côté Flamand. La fille avait le même age que moi donc on a rapidement sympathisé. Le seul problème était qu’elle ne parlait rien d’autre que le Flamand et moi seulement Français et un tout petit peu d’Anglais! Donc pendant une semaine entière on a du communiquer seulement par des signes, quelques mots et beaucoup de rires! Eventuellement on avait réussi à communiquer par un traducteur sur l’ordinateur. Mais ça m’avait laissé un très bon souvenir!

Discovering the USA for the first time when I was 4 years old with my parents
Discovering the USA for the first time when I was 4 years old with my parents

 Quel est le meilleur repas que tu aies mangé à l’étranger ?

Surement une pizza près de Naples en Italie! La pizza margherita typique, ni trop grosse ni trop fine, juste parfaite.

Tu ne partirais jamais sans ?

Mon appareil photo sans aucun doute! J’aime trop capturer les moments de voyage et les partager par la suite.

12 years old and loving Rio de Janeiro!
12 years old and loving Rio de Janeiro!

Ta citation préférée ? 

Mais les vrais voyageurs sont ceux-là seuls qui partent

Pour partir; coeurs légers, semblables aux ballons,

De leur fatalité jamais ils ne s'écartent,

Et, sans savoir pourquoi, disent toujours: Allons!” - Charles Baudelaire, Les Fleurs du Mal.

Quelle est la situation la plus WTF que tu aies vécu en voyage ?

Probablement avoir un éléphant très en colère et prêt à charger le 4x4 lors d’un safari en Afrique du Sud! Impressionant et un peu terrifiant!

 Y a-t-il un pays visité où tu pourrais poser tes valises définitivement ?

Je crois que c’est déjà fait.. L’Australie!

Living my surfing life in Australia at Bondi Beach
Living my surfing life in Australia at Bondi Beach

Quelle anecdote est-tu le/la plus fièr(e) de raconter ?

Probablement avoir visité 47 pays! Mais je ne veux pas m’en venter, il y a encore tellement de pays à découvrir et tout le monde peut voyager de nos jours.

As-tu une astuce de voyage à nous donner ?

Apprendre quelques phrases locales du langage ou savoir deux trois informations sur le pays dans lequel vous allez arriver. Cela fait vraiment la différence avec les locaux et peut faciliter le déroulement du voyage. Aussi faire rire les gens peut vraiment faire la différence!

Making a new friend in Bali
Making a new friend in Bali

Ton prochain voyage ? 

La Nouvelle-Zélande! A la base pour visiter la famille de mon partenaire mais surtout une bonne excuse pour en découvrir plus sur ce magnifique pays! Les photos de paysages me font rêver…

Voici maintenant 11 blogs nominés que je vous incite à jeter un coup d’oeil :) Si vous êtes dans la liste, n'hésitez pas à faire de même et à répondre aux 11 questions que je vous pose. 

Noise And Nuance / Magnifique photos et poèmes

Postcards from Sylvia / Voyages et petits mots

Always Sandy / Style and Music

Let’s be Wanderers / exploring the world

On mets les voiles / Blog voyage en français

Couloirs ou Hublot / Carnets de Transits

Sound Wave on the Road / Des sons et des vidéos et aventures

Margari Tachi / Chic lifestyle and travel

Madame Bougeotte / Travel and ideas

Chictales / Three writers from around the world

Let me be free / Travel and family

Aux blogs nominés, voici les questions:

  1. Qu'est ce qu'il vous a poussé à créer ce blog?
  2. Qu'est ce qui vous inspire?
  3. Votre destination préférée?
  4. Quel type de voyageur êtes vous?
  5. Parlez vous plusieurs langues?
  6. Qui emmèneriez vous en voyage avec vous?
  7. Une folle aventure qui vous tente?
  8. Qu'est que vous aimez le plus en voyage?
  9. Un pays où vous resteriez?
  10. Êtes vous plutôt ville, mer, campagne ou montagne? Pourquoi?
  11. Quelle est votre prochaine aventure?

N'hésitez pas à m'en demander plus si vous avez des questions :)

Comment

Ma photo sélectionnée par l’Alliance Française de Sydney

Comment

Ma photo sélectionnée par l’Alliance Française de Sydney

MarineRaynard_Vigousse_AF.jpg

J'ai une bonne nouvelle à partager avec vous! Ma photographie de Byron Bay a été selectionée pour le concours de photographie "DisMoi Dix Mots" par l'Alliance Française de Sydney dans le top 10 du jury.Cela veut dire que ma photo va être exposée et que je suis invitée à la cérémonie de remise des prix où je peux peut-être gagner un super voyage en Nouvelle-Calédonie (je croise les doigts!) Mais, il y a aussi le people prize où là j'ai grandement besoin de votre aide! Tout ce que vous devez faire, c’est voter ici pour ma photographie sur le site de l'Alliance Française. Cela me fera vraiment plaisir et je pourrais peut-être aussi gagner un autre prix! Pour un peu plus d'informations, j'ai choisi le mot suisse VIGOUSSE qui veut dire "vigoureux, plein de vie, alerte." Et ma description pour la photo était: "si j'avais un titre pour cette image, je l'appellerai "La lumièreapparaît pour les surfeurs à Byron Bay." Celle-ci a été prise surWategos Beach, Byron Bay, Nouvelle-Galles-du-Sud. Nous attendions le coucher de soleil et les surfeurs ont commencé à arriver, prêt pour un surf mémorable. J'ai vu cette fille courir sur la plage et prête à sauter dans l'eau donc j'ai aussi couru pour capturer le moment parfait et la lumière parfaite. Faut être un peu vigousse pour sauter dans l'eau avec une longboard !" Votez pour moi en cliquant sur ce lien merci! (4ème photo, cliquez dessus pour voter)

Behind the scene of me shooting pictures of surfers.
Behind the scene of me shooting pictures of surfers.

Comment

Un An En Australie

2 Comments

Un An En Australie

oneyear2.jpg

Lundi 21 septembre 2015, cela faisait un an que je suis installée à Sydney, en Australie. Une première année qui fut passée a une vitesse incroyable. Et tous les jours, j’essaye de me rappeler la chance que j’ai de vivre ici et à quel point j’adore ma vie.

C’est aussi l’occasion pour moi de faire un petit bilan et retour sur une année riche en aventures, émotions et découvertes et qui sait, cela peut être inspirera certaines personnes à s’installer en Australie ou juste découvrir ce pays magnifique!

IMG_1586
IMG_1586

1. J'ai adopté une nouvelle vie

Arriver en Australie, c’est s’adapter à une toute nouvelle vie. J’étais déjà familière avec la culture australienne et je connaissais bien Sydney mais c’est tout de même un apprentissage de tous les jours. Étant avec mon copain australien, mon objectif était dès le début de me plonger dans la culture australienne et limiter au maximum les contacts avec la communauté francophone. Énormément de français résident en Australie et à Sydney, de passage ou de façon permanente. Je compte quelques amis français mais la majorité sont australiens ou internationaux.

J’ai du m’habituer à une nouvelle monnaie, une nouvelle façon de manger (eh oui, les supermarché ici ce n’est pas la même chose), un nouveau style vestimentaire (là aussi, mine de rien on s’adapte un peu) et une nouvelle façon de vivre tous les jours.

Ce qui est drôle est que les australiens adorent le style de vie français et surtout Parisien, mais moi c’est l’inverse je me sens mieux dans le style de vie Australien. Ce n’est que mon humble opinion, mais je trouve que leur style de vie est plus proche de la nature et plus sain. Et moi, ça me va totalement.  

Blue Mountains
Blue Mountains

2. J'ai trouvé un vrai travail

Ah le travail en Australie! On entends un peu de tout et rien: “c’est l’eldorado comparé à la France”, “il y a un ralentissement de l’économie,”, “c’est impossible de trouver un travail avec la concurrence…”. Et j’en passe. Il n’y a pas de mode d’emploi pour trouver un travail mais certaines choses à savoir et à faire.

Tout dépend de l’expérience et de la situation du visa, moi je voulais absolument trouver dans mon domaine. Sauf que cela a pris un peu plus de temps que prévu, les premiers mois n’ont pas été facile, j’ai du postuler à tellement de jobs, la moitié ne me correspondants même pas. J’ai fini par décrocher un job inespéré dans de l’administration mais sans grand intérêt pour moi. Cependant j’ai pris cela comme une expérience positive car cela m’a permis d’accéder à un autre job qui, celui là, a été révélateur. Cela fait 7 mois que je travaille dans la même entreprise et je suis très chanceuse d’avoir été promu plusieurs fois avec le développement massif de l’entreprise.

Pour en arriver là, j’ai montré ce que les australiens aiment: de la détermination, de la motivation, du travail rapide, précis et de qualité. Le marché du travail est ici très flexible, on peut être embauché en quelques jours comme remercié en quelques jours. Il faut savoir montrer ses atouts et surtout oser. De plus, je trouve que l’experience professionnelle est vraiment plus appréciée que des études à rallonges (il est bon d’avoir une licence minimum mais pas vraiment de master.) Cela dépend encore du secteur.

En une phrase je dirais qu’une fois qu’on a un pied quelque part et qu’on est motivé , c’est le début d’une belle aventure professionnelle.

Black Water Bay
Black Water Bay

3. La vie à Sydney, le bon et le mauvais 

Oui je confirme, l’Australie est un pays magnifique à vivre. Pour moi Sydney est le mix parfait car il y a la ville, la côte avec des centaines de plages magnifiques, les montagnes à l’Ouest et plein de petites aventures dans la nature avec les parcs nationaux tout autour.

Mais tout n’est pas rose non plus. La vie peut être vraiment cher en Australie et surtout à Sydney. Je trouve que les plus chers sont le logement, les transports, et la nourriture. Le logement est très compétitif à Sydney et plus on est près du centre, plus c’est cher.

Je trouve que le système de transport à Sydney sature vite et cela est inquiétant pour le futur. Les trains sont en général pas trop mal sauf aux heures de pointes où parfois il faut se battre pour pouvoir rentrer dedans - ou attendre le prochain. Mais le pire sont les bus, à l’heure une fois sur deux ou qui s’arrêtent une fois sur deux. Cela dépend des lignes mais ils peuvent aussi être très lents.

Le trafic en voiture n’est pas mieux avec des kilomètres de bouchons dans le centre mais avoir une voiture ici facilite tellement la vie… Je compte m’acheter une voiture dans quelques mois car je n’en peux plus de dépendre des transports dès que je veux aller quelque part rapidement. Une voiture est aussi indispensable pour faire des petites aventures le weekend. 2 heures de bus se fait généralement en 50 minutes de voiture. Il n’y a pas photo.

Autre que ça, la nourriture à Sydney peut être chère mais elle est délicieuse! La variété de type de nourriture satisfera n’importe qui. Tous les pays du monde sont représentés dans la cuisine ici. Il y a aussi plein de coins ultra-sympas pour manger en journée et le soir, avec quelques verres. Les australiens aiment faire la fête à Sydney mais malheureusement avec les lois de lock-out dans le centre de Sydney (plus d’accès dans les établissements après 1h30 et derniers verres à 3h voir plus tôt), tout le monde trouve que la vie de la nuit a beaucoup baissé ici. Les australiens commencent leurs soirées aussi très tôt - en général vers 19h pour finir vers 2h du matins.

Palm Beach
Palm Beach

4. Voyager est un must 

Les voyages et aventures n’en finissent pas ici. Rien que dans l’état des Nouvelles Galles du Sud, le nombre de petits voyages sur une journée ou un weekend à faire est énorme. Même juste aux alentours de Sydney, il y a toujours une chose à découvrir.

Il y en a pour tous les budgets suivant la distance mais il faut savoir que voyager ici peut rapidement coûter cher suivant le type de logement et de voyage. Les distances peuvent être aussi impressionnantes par rapport à la France mais ici conduire pendant 5-6 heures est assez normal. Moi-même je suis bien habituée, et ça ne me dérange pas de conduire pendant des heures juste pour un weekend.

Il y a tellement à découvrir ici que même les australiens n’ont en général pas vu la moitié de leur pays. Ils adorent aussi voyager à l’étranger en Asie, Europe et USA. Moi mes prochains voyages vont être la côte nord du NSW à nouveau, la Great Ocean Road près de Melbourne et la Tasmanie. J’espère l’année prochaine pouvoir visiter la Nouvelle Zélande et connaître plus de l’Asie aussi.

View of Sydney
View of Sydney

6. Faire de belles rencontres

Les australiens sont très accueillants et ouverts. Ils adorent les français, je n’ai jamais vu un australien se plaindre de français et dire qu’on a mauvaise réputation comme certains le diraient. C’est complêtement faux à mon avis. Après je vis dans une ville jeune et dynamique. Peut être que dans l’outback, les avis sont différents mais comme je n’en sais rien, je pars du principe que les australiens ne sont que peace and love!

Se faire des amis est relativement facile surtout avec les internationaux. Étant tous dans le même bateau, on se reconnaît des similarités. Mais je trouve que trop peu des internationaux et européens se mêlent avec les australiens. J’essaye d’avoir au maximum un bon mix mais tenir une vie sociale correcte n’est pas facile quand le travail prendre 80% du temps. Au moins avec l’été qui arrive, cela devrait être plus facile. L’hiver, c’est un peu décourageant de sortir parfois! (Oui il ne fait pas toujours super chaud haha!)

Blue Water near Manly
Blue Water near Manly

6. J'ai hâte au futur

Voilà un an en Australie de passé et je n’en reviens toujours pas que ce soit passé aussi vite. Plus ça va, et plus les mois passent à une vitesse folle, ça fait presque peur! Ayant postulé pour un partner visa avec mon copain, je compte rester en Australie pour un temps indéterminé. Cela ne sert à rien de me demander “combien de temps tu penses rester” car c’est quelque chose dont je n’ai pas la réponse et dont je ne veux pas trouver de réponse. Je pense que c’est le début d’une belle aventure personnelle et professionnelle pour moi. J’ai encore énormément à explorer et je veux toujours voyager dans le monde entier et faire le plus d’experience possible dans différentes cultures mais je peux dire que L’Australie et Sydney sont ma maison depuis déjà un moment.

Dès que je quitte Sydney je suis contente, mais je suis encore plus contente d’y revenir. Et ça, ça veut vraiment dire qu’on se sent bien dans sa ville.

Bien sur la France peut me manquer parfois avec ma famille, mes amis, le bon PAIN et le saucisson. Mais je serais contente de rentrer en France juste pour profiter de notre magnifique pays comme touriste!

Il y a tellement de choses que je pourrais dire sur mes un an ici, c’est dur de résumer en quelques lignes. Si jamais je peux aider à répondre à certaines questions, n’hésitez pas à m’envoyer un message.

En attendant, Happy Australian Anniversary to me!

The Frenchie - Marine

2 Comments

Marine Coutroutsios: Des idées et des papiers

Comment

Marine Coutroutsios: Des idées et des papiers

MarineC_2.jpg

Si vous habitez à Sydney, vous avez peut-être deja remarqué ses magnifiques oiseaux dans la vitrine de Telstra sur Georges St. Moi je l'ai découverte grâce au site Art Pharmacy où j'ai tout de suite accroché sur ses oeuvres. J'ai voulu rencontrer l'artiste en personne et en savoir plus sur ces mystérieux oeuvres en papier. Interview avec Marine Coutroutsios, Paper Artist. 

Marine et une de ses dernières créations
Marine et une de ses dernières créations

De la France à à L'Australie, quel est ton parcours?

J’ai étudié les arts plastiques à l’université, j’ai travaillé ensuite deux ans dans un atelier de sculpture puis j’ai repris mes études avec un diplôme d'architecte d’intérieur. J’ai travaillé comme architecte d’intérieur pendant deux ans sur Paris et j’ai ensuite quitté mon emploi pour suivre mon copain aux Etats-Unis.

Je n’ai pas pu travailler là-bas mais j’ai fait quelques allers retours avec la France et j’ai recommencé à dessiner pour moi et créer avec ce que j’avais dans ma valise. J’avais aussi un scalpel que je n’utilisais jamais et j’ai commencé a découper mes illustrations et ensuite faire des formes et l’effet 3D m’a vachement plus. J’ai poussé la-dedans et je m’apprêtais à lancer mon activité en France mais on a déménagé en Australie.

Une fois installés, j’ai lancé mon site que j’ai vraiment axé sur le papier. J’ai vraiment commencé en décembre 2012 avec plusieurs plans d’actions: un calendrier de l’avent sur Facebook avec un découpage  par jour jusqu’à Noël, j’ai démarché pour les magasins de Paddington et Sydney avec mon ipad et un portfolio pour les vitrines. Les gens étaient supers accueillants et j’ai eu quelques réponses. C’était chouette et cela m’a permis de faire un vrai projet public, plus de crédibilité. Je m’étais aussi lancé le défi de faire des petites performances pour montrer aux gens comment je découpais. J’ai réquisitionné quatre cafés différents et je découpais devant les gens. Le dernier café m’a proposé d’exposer mon travail ce qui donnait un peu plus de contenance.

Quand je démarchais les boutiques, j’ai aussi découvert un pop up show dans Oxford St avec Art Pharmacy. J’ai pris contact avec la galeriste et j’avais commencé cette série sur les perroquets. Elle était super intéressée et j’ai vendu la série par son intermédiaire et ils sont tous partis comme des petits pains!

Instagram en Australie, c’est le truc qui a vraiment bien marché et du coup mes projets commerciaux c’est grâce à Instagram. Deux ans après mon arrivée, les contacts que j’avais fait au début se sont révélés, les gens ont vu que je tenais la route et ont commencé à me recommander. J’ai beau envoyer mon portfolio à plein d’agences, c’est vraiment le réseau qui marche ici.

Le mur avec 5000 ronds en papier à Melbourne
Le mur avec 5000 ronds en papier à Melbourne

Comment tu te définirais artistiquement ?

Je ne travaille que avec du papier. C’est marrant comme les termes varient de pays en pays et culture en culture. Ici, ça passe très bien de dire “artist”, les gens accrochent bien alors qu'en France je trouve que ça a une connotation élitiste. Je trouve que ça plutôt un côté très craft et accessible. J’ai toujours du mal à le dire en Français mais ici ils disent “paper artist et designer”. C’est toujours difficile de se définir, mais j’essaye au fur et à mesure des projets d’affiner ma présentation pour que les gens puissent comprendre tout de suite.

Les dessins avant la réalisation des perroquets ronds.
Les dessins avant la réalisation des perroquets ronds.
"Je suis très old-school, je fais tout à la main."

En tant que Française à Sydney, ressens-tu une différence dans ton travail ?

Oui, j’ai trouvé que le fait que je suis française et que je ne parle pas très bien anglais m’a beaucoup aidé. Les Australiens adorent l’accent français donc cela m’a aidé et le fait aussi qu’ils soient obligé de tendre l'oreille pour écouter ce que j’ai a dire. Je pense que inconsciemment ils portent plus d’attention. Aussi ce qui les intéresse est que je traite de choses Australiennes mais avec ma vision d’européenne. Ils aiment qu’on s’intéresse à leur culture et qu'on se l'approprie d’une manière différente.

Que penses-tu de la culture australienne artistique?

Je pense que je suis arrivée au bon moment car on m’a toujours dit qu’il n’y avait pas beaucoup de culture à Sydney par rapport à Melbourne. Mais je trouve qu’il y a de beaux musées, plein de petits galeries pop-up et de gens qui collaborent. Cela grossit beaucoup donc je n’ai jamais senti que ça péchait de ce côté là. A Sydney, je trouve que ça se développe de plus en plus culturellement.

Le détail - photo credit: Marine Coutroutsios
Le détail - photo credit: Marine Coutroutsios

Quels sont les endroits qui t’inspirent?

J’aime bien l’Art Gallery of NSW, qui est un mix entre les choses plus anciennes et contemporaine et la partie aborigène. Il y a aussi des collections asiatiques qui sont intéressantes. En peu de temps tu peux voir pas mal de choses. C’est mon favori. J’aime aussi le musée d’Art Contemporain mais dès fois il est plus difficile d’avoir un recul par rapport aux choses qui sont plus récentes.

Après je suis plus nature, donc j’aime les extérieurs et parcs pour m’inspirer. J’étais émerveillée quand je suis arrivée de voir des perroquets partout dans la rue comme nos pigeons. J'adore les balades comme les Blue Mountains. Je suis plus attirée par le fait d’être immergée dans la nature que dans la ville.

"Il y a 85 pièces pour chaque oiseau."

Quel est ta méthode de fabrication de projet?

Pour les projets personnels, j’ai des bribes d’idées que je vais écrire et faire des esquisses mais sans savoir ce que je vais en faire plus tard. Cela peut prendre plusieurs mois et tout d’un coup une idée va se former et se matérialiser et là je me dis ‘ah mais j’ai envie de faire ça’.

Par exemple, pour les fougères que j’ai fait pour L’alliance Française, j’avais vraiment cette vision des fougères arborescentes où tu as le soleil qui filtre et tu marches dans une autre dimension. J’avais eu l’idée depuis très longtemps et d’un coup j’ai pensé à faire quelque chose de très graphique. J’avais eu l’idée du cercle avec mes perroquets donc je me suis dit que cette fois j’allais prendre le triangle comme contrainte.

Les fougères. Photo credit: Marine Coutroutsios
Les fougères. Photo credit: Marine Coutroutsios

Souvent je dessine sur le papier avant de découper. Par exemple, les perroquets, je fais un pochoir identique pour les plumes. Je suis très old-school, je fais tout à la main. Et les fougères, j’ai fait sur calque pour pouvoir les répéter avec différents agencements et je répétais sur mon papier. Et ensuite je découpe soit avec les ciseaux ou scalpel. La phase de dessin est longue et la découpe aussi mais c’est presque un état méditatif car tu suis la ligne et tu découpes. Pour les fougères, c’était 2 jours à temps plein à peu près. Je les colle ensuite ou j’utilise du scotch double face acid-free ce qui donne l’épaisseur et l’impression de 3D pour ne pas mouiller le papier.

Pour les projets commerciaux, jusqu’à présent on est venu me chercher avec un brief et là c’est à moi de proposer une idée qu’on affine. Et après cela dépend vraiment du projet. J’ai fait un grand projet à Melbourne avec quatre grands panneaux, j’ai utilisé du bois, du carton plume, 5000 petits cercles que j’ai fait découpé et ensuite je collais sur les planches.

Après il y a mes oiseaux à Telstra. Ils sont venus me voir avec une idée de design venant d’une animation. J’ai fait un prototype de perroquet pour eux et après validation, j’ai du en créer 10. C’était un super projet et vraiment intéressant de travailler avec une équipe et l’échange régulier. Il y a 85 pièces pour chaque oiseau. Je travaille tout à la main, j’aime vraiment ce côté de réfléchir avec mes mains. Je ne connais pas les logiciels.

Les 10 oiseaux à Telstra sur Georges St.
Les 10 oiseaux à Telstra sur Georges St.
"J’aime bien l’idée de créer quelque chose de rapide et facile."

Quels sont tes futurs projets?

J’ai récemment fait une collaboration intéressante avec une photographe avec un masque de lapin que j’ai créé pour les mannequins. J’ai aussi une autre collaboration avec He Made She Made et on travaille sur une installation sur le InDesign Event en Aout sur Sydney. On fait les installations pour le showroom, avec du fil avec une compagnie de moquette donc ça change.

Et pour les projets personnels, je commence le challenge des 100 jours sur Instagram. Je ne l’ai pas pris à temps mais je me dis qu’il n’est jamais trop tard et j’aime bien l’idée de créer quelque chose de rapide et facile. Tout ce que je fais est très long à réaliser et j’aimerais bien m’attaquer à des choses très rapides et très concises. J’aime ce petit challenge, je trouve ça marrant et tu peux développer beaucoup d'idées pour la suite.

Marine et un prototype de l'oiseau de Telstra.
Marine et un prototype de l'oiseau de Telstra.

Comment

Ode au voyage, à l’escapade –

Comment

Ode au voyage, à l’escapade –

IMG_3760.jpg

Voyager, c’est s’engager. S’engager dans une aventure, dans un challenge, une nouvelle vie le temps de quelques jours, semaines ou mois. Chacun à sa petite idée du voyage : sac à dos, improvisé, ultra-planifié, chez l’habitant ou organisé. Peu importe l’envie, l’important c’est de s’évader ! L’évasion d’une routine habituelle, le dépassement de soi dans un pays inconnu.

Le voyage nous transforme, on peut se réinventer sans cesse, essayer des choses nouvelles, à un moment unique de notre vie.

Le voyage est universel, il traverse les siècles comme nous traversons les continents.

Pour le meilleur et pour le pire, le voyage est un virus incurable. Le goût de la découverte aussitôt transmis, ou appris, c’est l’envie du voyage pour la vie.

Pour moi, le voyage, c’est découvrir et comprendre l’essence même de notre nature.

Les voyages remplissent une vie de joie, d’ouverture d’esprit, d’imagination et surtout d’amour. Et une fois rentrés, on a qu’une envie : repartir.

Alors vous savez ce qu’il vous reste à faire...

The Frenchie

Vietnam, Ho Chi Minh - I'm addicted to Spring Rolls now.
Vietnam, Ho Chi Minh - I'm addicted to Spring Rolls now.

Comment

Bienvenue sur The Frenchie Escapes

Comment

Bienvenue sur The Frenchie Escapes

IMG_8417.jpg

The Frenchie Escape devient The Frenchie Escapes! Deux années se sont écoulées depuis mon cher blog d'étudiante expatriée aux Etats-Unis et l'envie de créer un nouveau projet me tentait, mais cette fois plus professionnel et régulier, The Frenchie Escapes.

Il y a déjà sept mois, lors d'une nuit très mouvementé dans un avion entre Ho Chi Minh City et Sydney, ne pouvant dormir à cause des turbulences, j'ai pris mon crayon et mon bloc-notes et ai décidé de passer à l'action, poser mes idées sur le papier.

Non pas un blog seulement sur les voyages et les voyageurs, mais sur l'évasion. Une évasion de tous les jours via des images, vidéos, récits et surtout des idées.

Férue de voyage depuis ma première montée en avion à a peine 3 mois jusqu’à maintenant, je veux pouvoir continuer d'explorer et de partager partout où je peux. C'est le but, l'évasion est possible depuis son imagination, depuis le bas de sa porte jusque dans des contrées lointaines.

Pour cela, je veux partager chaque semaine et chaque mois, des rubriques thématiques.

Dans La Vie à Sydney, je détaillerais les meilleurs attributs de cette fabuleuse ville qui est à présent ma maison. J’espère vous donner l’envie d’y voyager et pourquoi de vous installer.

Avec Photographies, je veux partager aussi souvent que possible séries de photos et projets en cours ainsi que une photographie racontant une histoire vécue dans le passé. Rien ne donne plus envie de s’évader qu’une photo qui nous parle

Dans Le Rêve, je partagerais chaque mois avec vous une aventure plus folle, magnifique et intéressante que jamais. Une aventure qui un jour je l’espère, passera du rêve à la réalité.

Avec Histoires de Voyageurs, je veux cette fois partager l’expérience d’autres échappés du bout du monde, qu’ils soient partis dans un voyage fou ou seulement quelques jours histoire de se déconnecter.

Dans Vidéos, je vous présenterai des images pleines de vie et d’envie d’évasion. Rien ne semble plus réel et plus proche, que des images en direct.

Enfin dans L’Idée de la Semaine, je présenterai la moindre chose qui ouvre mon imagination et mon esprit rêveur. Que ce soit abstrait ou réel…

Et encore plein d'autres idées et surprises à venir! The Frenchie Escapes est aussi disponible en version anglaise. J’espère vous combler grâce à The Frenchie Escapes.

Bonne évasion à tous et n'hésitez pas à commenter, partager et suggérer de nouvelles idées.

Échappez-vous à votre manière...

The Frenchie

Looking out the window is my favourite thing when I escape and fly away.
Looking out the window is my favourite thing when I escape and fly away.

Comment