oneyear2.jpg

Lundi 21 septembre 2015, cela faisait un an que je suis installée à Sydney, en Australie. Une première année qui fut passée a une vitesse incroyable. Et tous les jours, j’essaye de me rappeler la chance que j’ai de vivre ici et à quel point j’adore ma vie.

C’est aussi l’occasion pour moi de faire un petit bilan et retour sur une année riche en aventures, émotions et découvertes et qui sait, cela peut être inspirera certaines personnes à s’installer en Australie ou juste découvrir ce pays magnifique!

IMG_1586
IMG_1586

1. J'ai adopté une nouvelle vie

Arriver en Australie, c’est s’adapter à une toute nouvelle vie. J’étais déjà familière avec la culture australienne et je connaissais bien Sydney mais c’est tout de même un apprentissage de tous les jours. Étant avec mon copain australien, mon objectif était dès le début de me plonger dans la culture australienne et limiter au maximum les contacts avec la communauté francophone. Énormément de français résident en Australie et à Sydney, de passage ou de façon permanente. Je compte quelques amis français mais la majorité sont australiens ou internationaux.

J’ai du m’habituer à une nouvelle monnaie, une nouvelle façon de manger (eh oui, les supermarché ici ce n’est pas la même chose), un nouveau style vestimentaire (là aussi, mine de rien on s’adapte un peu) et une nouvelle façon de vivre tous les jours.

Ce qui est drôle est que les australiens adorent le style de vie français et surtout Parisien, mais moi c’est l’inverse je me sens mieux dans le style de vie Australien. Ce n’est que mon humble opinion, mais je trouve que leur style de vie est plus proche de la nature et plus sain. Et moi, ça me va totalement.  

Blue Mountains
Blue Mountains

2. J'ai trouvé un vrai travail

Ah le travail en Australie! On entends un peu de tout et rien: “c’est l’eldorado comparé à la France”, “il y a un ralentissement de l’économie,”, “c’est impossible de trouver un travail avec la concurrence…”. Et j’en passe. Il n’y a pas de mode d’emploi pour trouver un travail mais certaines choses à savoir et à faire.

Tout dépend de l’expérience et de la situation du visa, moi je voulais absolument trouver dans mon domaine. Sauf que cela a pris un peu plus de temps que prévu, les premiers mois n’ont pas été facile, j’ai du postuler à tellement de jobs, la moitié ne me correspondants même pas. J’ai fini par décrocher un job inespéré dans de l’administration mais sans grand intérêt pour moi. Cependant j’ai pris cela comme une expérience positive car cela m’a permis d’accéder à un autre job qui, celui là, a été révélateur. Cela fait 7 mois que je travaille dans la même entreprise et je suis très chanceuse d’avoir été promu plusieurs fois avec le développement massif de l’entreprise.

Pour en arriver là, j’ai montré ce que les australiens aiment: de la détermination, de la motivation, du travail rapide, précis et de qualité. Le marché du travail est ici très flexible, on peut être embauché en quelques jours comme remercié en quelques jours. Il faut savoir montrer ses atouts et surtout oser. De plus, je trouve que l’experience professionnelle est vraiment plus appréciée que des études à rallonges (il est bon d’avoir une licence minimum mais pas vraiment de master.) Cela dépend encore du secteur.

En une phrase je dirais qu’une fois qu’on a un pied quelque part et qu’on est motivé , c’est le début d’une belle aventure professionnelle.

Black Water Bay
Black Water Bay

3. La vie à Sydney, le bon et le mauvais 

Oui je confirme, l’Australie est un pays magnifique à vivre. Pour moi Sydney est le mix parfait car il y a la ville, la côte avec des centaines de plages magnifiques, les montagnes à l’Ouest et plein de petites aventures dans la nature avec les parcs nationaux tout autour.

Mais tout n’est pas rose non plus. La vie peut être vraiment cher en Australie et surtout à Sydney. Je trouve que les plus chers sont le logement, les transports, et la nourriture. Le logement est très compétitif à Sydney et plus on est près du centre, plus c’est cher.

Je trouve que le système de transport à Sydney sature vite et cela est inquiétant pour le futur. Les trains sont en général pas trop mal sauf aux heures de pointes où parfois il faut se battre pour pouvoir rentrer dedans - ou attendre le prochain. Mais le pire sont les bus, à l’heure une fois sur deux ou qui s’arrêtent une fois sur deux. Cela dépend des lignes mais ils peuvent aussi être très lents.

Le trafic en voiture n’est pas mieux avec des kilomètres de bouchons dans le centre mais avoir une voiture ici facilite tellement la vie… Je compte m’acheter une voiture dans quelques mois car je n’en peux plus de dépendre des transports dès que je veux aller quelque part rapidement. Une voiture est aussi indispensable pour faire des petites aventures le weekend. 2 heures de bus se fait généralement en 50 minutes de voiture. Il n’y a pas photo.

Autre que ça, la nourriture à Sydney peut être chère mais elle est délicieuse! La variété de type de nourriture satisfera n’importe qui. Tous les pays du monde sont représentés dans la cuisine ici. Il y a aussi plein de coins ultra-sympas pour manger en journée et le soir, avec quelques verres. Les australiens aiment faire la fête à Sydney mais malheureusement avec les lois de lock-out dans le centre de Sydney (plus d’accès dans les établissements après 1h30 et derniers verres à 3h voir plus tôt), tout le monde trouve que la vie de la nuit a beaucoup baissé ici. Les australiens commencent leurs soirées aussi très tôt - en général vers 19h pour finir vers 2h du matins.

Palm Beach
Palm Beach

4. Voyager est un must 

Les voyages et aventures n’en finissent pas ici. Rien que dans l’état des Nouvelles Galles du Sud, le nombre de petits voyages sur une journée ou un weekend à faire est énorme. Même juste aux alentours de Sydney, il y a toujours une chose à découvrir.

Il y en a pour tous les budgets suivant la distance mais il faut savoir que voyager ici peut rapidement coûter cher suivant le type de logement et de voyage. Les distances peuvent être aussi impressionnantes par rapport à la France mais ici conduire pendant 5-6 heures est assez normal. Moi-même je suis bien habituée, et ça ne me dérange pas de conduire pendant des heures juste pour un weekend.

Il y a tellement à découvrir ici que même les australiens n’ont en général pas vu la moitié de leur pays. Ils adorent aussi voyager à l’étranger en Asie, Europe et USA. Moi mes prochains voyages vont être la côte nord du NSW à nouveau, la Great Ocean Road près de Melbourne et la Tasmanie. J’espère l’année prochaine pouvoir visiter la Nouvelle Zélande et connaître plus de l’Asie aussi.

View of Sydney
View of Sydney

6. Faire de belles rencontres

Les australiens sont très accueillants et ouverts. Ils adorent les français, je n’ai jamais vu un australien se plaindre de français et dire qu’on a mauvaise réputation comme certains le diraient. C’est complêtement faux à mon avis. Après je vis dans une ville jeune et dynamique. Peut être que dans l’outback, les avis sont différents mais comme je n’en sais rien, je pars du principe que les australiens ne sont que peace and love!

Se faire des amis est relativement facile surtout avec les internationaux. Étant tous dans le même bateau, on se reconnaît des similarités. Mais je trouve que trop peu des internationaux et européens se mêlent avec les australiens. J’essaye d’avoir au maximum un bon mix mais tenir une vie sociale correcte n’est pas facile quand le travail prendre 80% du temps. Au moins avec l’été qui arrive, cela devrait être plus facile. L’hiver, c’est un peu décourageant de sortir parfois! (Oui il ne fait pas toujours super chaud haha!)

Blue Water near Manly
Blue Water near Manly

6. J'ai hâte au futur

Voilà un an en Australie de passé et je n’en reviens toujours pas que ce soit passé aussi vite. Plus ça va, et plus les mois passent à une vitesse folle, ça fait presque peur! Ayant postulé pour un partner visa avec mon copain, je compte rester en Australie pour un temps indéterminé. Cela ne sert à rien de me demander “combien de temps tu penses rester” car c’est quelque chose dont je n’ai pas la réponse et dont je ne veux pas trouver de réponse. Je pense que c’est le début d’une belle aventure personnelle et professionnelle pour moi. J’ai encore énormément à explorer et je veux toujours voyager dans le monde entier et faire le plus d’experience possible dans différentes cultures mais je peux dire que L’Australie et Sydney sont ma maison depuis déjà un moment.

Dès que je quitte Sydney je suis contente, mais je suis encore plus contente d’y revenir. Et ça, ça veut vraiment dire qu’on se sent bien dans sa ville.

Bien sur la France peut me manquer parfois avec ma famille, mes amis, le bon PAIN et le saucisson. Mais je serais contente de rentrer en France juste pour profiter de notre magnifique pays comme touriste!

Il y a tellement de choses que je pourrais dire sur mes un an ici, c’est dur de résumer en quelques lignes. Si jamais je peux aider à répondre à certaines questions, n’hésitez pas à m’envoyer un message.

En attendant, Happy Australian Anniversary to me!

The Frenchie - Marine

2 Comments