Thredbo.jpg

Quand on pense à L’Australie, ce sont souvent des images de grandes villes, de plages et du désert que l’on retient mais certainement pas les montagnes, la neige ou le ski… Pourtant en Australie, il y a de superbes endroits à découvrir en hiver pour un weekend ou une semaine de neige et se remettre au ski ou snowboard.

Thredbo waking up at 7am
Thredbo waking up at 7am

Au top de l’hiver, il y a plusieurs endroits où il est possible de découvrir le ski à l’australienne. Que ce soit dans le Territoire de la Capitale Australienne, les Nouvelles Galles du Sud, le Victoria ou la Tasmanie, il y a le choix pour tous les niveaux. Les montagnes Alpines sont aussi parmi les plus vieilles du monde avec plus de 40 millions d’années. Les pistes sont beaucoup plus courtes qu’en Europe mais sont tous de même cool à faire. Il ne reste plus qu’à croiser les doigts pour une bonne dose de neige!

La station que j’ai essayé le weekend dernier est Thredbo, dans la région Kosciuszko et dans les snowy mountains. C’est un petit village très populaire et à seulement six heures en voiture de Sydney et deux-trois heures de Canberra.

The view from the top
The view from the top

Thredbo s’élève à 1364 mètres à la base et jusqu’à 2037 mètres au top. Avec plus de 50 pistes, Thredbo a les plus longues d’Australie. Que ce soit l’hiver ou l’été, Thredbo offre un panorama d’activités pour les familles, jeunes couples ou amis.

En partant de Sydney, je ne m’attendais à pas grand chose de Thredbo comme beaucoup m’avaient dit que je serais plutôt déçue par rapport à mes années d’expérience en Europe. Pourtant, il a neigé juste avant qu’on arrive et j’étais vraiment été agréablement surprise.

Une chose à savoir avant d’aller skier en Australie est d’être prêt à lâcher sa carte de crédit. C’est tellement cher pour seulement quelques jours de logement, de ski pass et de location de matériel. Juste pour un weekend et une journée de ski seulement, j’ai du dépenser quasiment $500 (tout compris). A ce prix, on peut se faire une semaine de ski en Nouvelle Zélande ou Japon (sans le vol). Mais c’est tout de même une super expérience à tenter et qui ne se présente pas forcément tous les jours.

Ready to ski!
Ready to ski!

Tout le staff à thredbo était super sympa et m’a donné un très bon équipement. J’étais plus qu’excitée de skier à nouveau, je n’avais pas été depuis 2 ans et cela me manquait énormément. Dès 7 heures du mat, j’étais levée pour aller skier tôt avec mon copain Léo qui lui snowboardais pour la première fois. Le temps de louer tout le matériel et d’être prêt, nous étions lancés sur les pistes. Je n’ai pas arrêté jusqu’à quasiment la fermeture des télésièges. En une journée j’ai pu faire quasiment toutes les pistes, qui étaient vraiment sympa malgré les directions qui étaient assez mauvaises. Heureusement j’avais mon plan des pistes mais cela n’a pas empêché que je me perde une ou deux fois et de même me retrouver hors piste sans vraiment avoir choisi! Drôle de chose à Thredbo, les pistes ne sont que vertes, bleues ou noires. Le rouge était complétement absent! Je les ai toutes testées et ce n’était pas d’une grande difficulté. Même les noires avaient plus l’air d’être des rouges. Malheureusement, certaines étaient fermés à cause de pas assez de neige sur certaines parties.

View from our place for the weekend
View from our place for the weekend

La vue de tout en haut est vraiment belle et tellement différente des sapins enneigés en Europe. J’étais par contre assez déçue car je n’ai pas pu aller tout au top de la montagne - le plus haut point en télésiège d’Australie. Les dameuses n’avaient pas fait leur job car trop de neige en haute (wait what?) donc les télésièges ne marchaient pas. J’ai tout de même essayé de voir si il n’y avait pas un autre moyen mais non non m’ont dit les mecs du télésiège.

Après une bonne journée intense de ski, j’étais contente de retourner en bas des pistes pour une bonne douche chaude et le dîner. Une chose vraiment cool à Thredbo, c’est la petite navette qui te transporte partout et super régulièrement. Bye bye la lourdeur des skis à porter au bas des pistes.

Ce weekend-là à Thredbo devait être la fin de la “Uni Week” - en gros semaine de fête des universités. Je m’attendais à quelque chose de fou dans tout le village - me remémorant les jours et nuits de fête à Val Thorens, La Plagne et Les Deux Alpes. Mais non le minuscule centre était ennuyant à mourir! Rien ne se passait, quelques restaurants étaient complets et un seul pub local avait un peu d’animation mais sans plus.

Bon tout le monde devait être fatigué de la journée ou voulait juste faire la fête dans leur magnifiques & très chères résidences. Et de toute façon je n’ai pas fait long feu après une telle journée, la route de la veille et le peu de sommeil en quelques jours.

Our cosy living room
Our cosy living room

Le jour d’après était ensoleillé et très chaud. La neige commençait à fondre un peu et nous devions déjà partir. La route du retour était vraiment cool avec de beaux paysages et un stop très sympa à Canberra et au parlement.

On the way back to Sydney
On the way back to Sydney

En tout, Thredbo était une super expérience et je peux vraiment dire que j’ai skié en Australie! J’ai adoré mais l’année prochaine ce sera la Nouvelle Zélande ou le Japon car les prix sont beaucoup plus intéressants et un peu de nouveauté c’est toujours bien. Les aventures à la neige ne sont pas finies…

Comment